Références

KERAVIA : quand la céramique revêt le béton

IRCER (ex SPCTS) a travaillé avec IMERYS pour développer une

technologie de traitement de surface par projection thermique d’une fiche couche de céramique sur du béton. La technologie ouvre ainsi de nouvelles possibilités aux spécialistes du béton : durabilité, résistance mécanique et inaltérabilité des couleurs. Le béton est ainsi protégé par la céramique et ses propriétés mécaniques sont conservées.

 

Guide de bardage rapporté en tuiles de terre cuite sur ossature bois

FCBA et CTMNC se sont mobilisés ensemble pour le CODIFAB et le GIET Tuiles terre cuite afin d’élaborer un guide de conception et de mise en oeuvre à partir de campagne d’expérimentation (tenue au vent, comportement au feu) de bardage rapporté en tuiles de terre cuite sur des constructions à ossature bois.

 

Valorisation des laitiers de hauts-fourneaux

LMDC et ECOCEM ont travaillé conjointement à la valorisation des laitiers de hauts-fourneaux dans les matériaux de construction. Pour ce projet, le LMDC a notamment accueilli au laboratoire l’équipe R&D de l’entreprise.

 

TECHNIWOOD

La société TECHNIWOOD a développé un concept de panneaux composites à base de bois (système PANOBLOC) destiné à la réalisation de parois (enveloppes ou porteuses).

FCBA a accompagné l’entreprise dès l’amont de cette démarche de développement par l’accompagnement de deux démarches ATEX :

  • sur la première déclinaison de ce produit axée sur la façade non porteuse pour les opérations de construction neuve ou de réhabilitation, très souvent en mixité sur supports en béton ou systèmes constructifs « maçonnés ».
  • sur la deuxième déclinaison axée sur les murs porteurs  pour les opérations de construction de réhabilitation.

FCBA a participé à des compléments d’évaluations nécessaires pour la transformation en avis technique de deux ATEX.

 

Etude environnementale comparative de bâtiments

Pour un fabricant de systèmes constructifs pour logements individuels, le CTICM a conduit une étude environnementale comparative de bâtiments.

Afin de préparer la future réglementation énergétique et environnementale pour les bâtiments neufs (horizon 2020) et capitaliser sur les retours d’expérience, les pouvoirs publics ont lancé en novembre 2016 une expérimentation nationale nommée E+C, Energie positive et réduction carbone. Cette expérimentation nationale préfigure la « réglementation de demain » pour des bâtiments à énergie positive et bas carbone. Son objectif est d’expérimenter la future réglementation et de permettre son anticipation.

En ce sens, le CTICM a répondu aux sollicitations de cet acteur, à la fois fabricant et maître d’ouvrage, pour :

  • étudier et comparer les performances énergétiques et environnementales de leurs bâtiments types aux « standards » actuels,
  • se positionner par rapport aux exigences de l’expérimentation, en vue de se préparer à l’évolution de leurs dispositifs et atteindre des bâtiments performants pour demain.

L’étude ACV (Analyse de Cycle de Vie) des bâtiments a été réalisée à l’échelle des contributeurs (produits de construction et équipements, énergie, eau, chantier), et à l’échelle des lots et sous-lots de chaque contributeur. Les résultats de l’étude ont révélé les points forts ainsi que les pistes d’amélioration des systèmes constructifs étudiés, qui seront  à travailler pour accroître la compétitivité des solutions sur le plan environnemental.